17,06 €
Disponible 1 ex.

DE COMMENCEMENTS EN RECOMMENCEMENTS - UNE DYNAMIQUE D'ESPERANCE

Juergen Moltmann

Dans cet ouvrage Moltmann s’intéresse aux trois grands commencements de nos vies : la naissance, la nouvelle naissance et la résurrection. La première partie traite de l’enfance, de la signification de la jeunesse et des différents types de jeunesse. Dans la deuxième partie il s’occupe de tous les recommencements et s’intéresse à l’espoir attaché à nos échecs, à ces situations où tout semble fini et où un commencement peut toutefois émerger. Il prend plusieurs exemples bibliques où tout espoir semblait perdu et où Dieu a produit un nouveau commencement. Il évoque aussi la « nouvelle naissance » et livre une réflexion sur la justice de Dieu notamment pour les victimes. Il réfléchit sur le lien entre les individus et les structures de leurs sociétés, se demandant si on peut vraiment « convertir » une société. Il préconise une spiritualité de veilleur dans ce monde. Enfin dans une dernière partie il évoque les questions liées à la mort et la résurrection : quelle vie après la mort ? Quelle communion avec ceux qui nous ont quittés ? Quelle consolation pour ceux qui restent ? Livre Nourrissant, encourageant, profond, stimulant.

EMP4051
9782356140517
200
252 g
1 ex.
Langue
Français
sentiment_dissatisfied Cet ouvrage n'est pas retenu dans notre assortiment
Plusieurs propos avancés sont stimulants. Bonne démonstration du message spécifique du christianisme : foi en la résurrection, ouverture sur l’avenir, dans cette vie et au-delà. Mais, l’ouvrage est difficile à lire dans son ensemble. On sent implicitement que l’auteur n’accepte pas toujours tout ce qui est écrit dans la Bible. Il a une perception ambigüe du Fils de Dieu, pages 62 (« Il est difficile de savoir pour qui Jésus se prenait… »), 85 (« Jésus n’avait visiblement pas cette force de guérison librement à sa disposition »). Il a une conception de l’âme qui préexisterait (avant la naissance), page 128 et émet également des doutes sur le jugement dernier, page 143, et sur la présence de personnes en enfer après le jugement qu’elle qu’en soit la forme, page 179. Néanmoins, il y a un problème réel lié à la traduction. Elle est souvent maladroite et parfois erronée, au point de défigurer la pensée de l’auteur.
chat Commentaires (0)